Archives pour la catégorie Aménagements Paysagers-Développement durable

Une pierre humide !

Dans le parc Hernich Kirchwer à Erlangen, nous avons été voir une activité technique sur la construction d’une fontaine. Au début, c’était un point d’eau qui n’était plus aux normes et pour y remédier le service technique a décidé de l’aménager.

Pour ce chantier, ils ont utilisé des pierres en grès, pierre locale, pour le parement extérieur afin d avoir une bonne intégration paysagère. Par contre, c’est du quartz qui a été choisi pour la pierre centrale. Cela a été fait pour éviter de colmater la pompe à eau.

De plus, le regard d’arrivée d’électricité et eau a été refait afin de le mettre hors gel (à une profondeur de 80cm)

52F147C5-9A10-43B4-B8BB-FDE8049AB66E.jpeg

Le saviez-vous? Écomusée forestier Tennelohe.

Quel est l’arbre le plus commun en Europe?

l’Hêtre de la famille des fagacées est le plus représenté en Europe

Pourquoi le pin est il menacé dans le parc forestier de Tennelohe ?

Le pin est menacé à cause du réchauffement climatiques

Comment se fait le transport du bois et l’atelier de la forêt ?

Cela se fait avec des chevaux et des outils manuels

Quelle sorte de chariot était utilisée en Allemagne ?

La charrette possèdant deux essieux

Des gabions pour retenir des monts

Les gabions servent à soutenir la terre.Ils sont positionnés sur un aménagement très pentu et très fréquentés lors de la fête de la bière donc il faut une construction solide .Les pierres calcaire sont poreuses et se salissent avec la terre: pour cela il faut mettre un géotextile pour la contamination.

Pour éviter l’encadrement sur la voie publique.Tout les gabions ont été réalisés en atelier et posé avec une grue sur placé en seulement 3 jours

Une pépinière qui ne nous laisse pas sans « voie professionnelle »

Nous avons été accueillis par Carola, la gérante de l’entreprise pépinière Augustin, spécialisée dans les plantes vivaces avec plus de 3000 variétés cultivées sur 3 hectares.

Pour se faire connaître, l’entreprise a organisé des manifestations culturelles: concerts … et aménager un salon de thé pour accueillir leurs clients.

Deux postes et demi sont affectés à la commercialisation pour répondre à la demande d’une clientèle de connaisseurs et 3 postes et demi à la production

Les gabions

Dans la colline de Erlanguen, là ou a lieu la fête de la bière, il y a des glissement de terrains. Afin de résoudre cette problématique, les services technique de la ville ont posé des gabions.

Les gabions sont des structures grillagées, remplies de galets.

Déroulement :

-ouverture de la tranchée à la mini-pèle

-pose d’un géotextile pour empêcher la colmatation avec la   terre

-réception des gabions déjà remplis

-pose des gabions avec une grue

 

 

Ecomusée Forestier TENNENLOHE

Le saviez-vous ?

-Dans le cadre de l’enseignement primaire, les élèves de CE2 doivent être sensibilisés au monde forestier par différentes activités dans cet écomusée

– L’écoparc n’accepte pas que les visiteurs en groupe vident leurs déchets dans les poubelles. Ils partent du principe que chacun repart avec ses déchets. Ainsi les poubelles doivent rester vides.

received_979126752280533.jpeg

Plutôt extensif ou intensif pour votre toît végétalisé ?

received_240162186668132

Sur les toits de la mairie de Erlangen…

– Les toits extensifs

D’ une épaisseur de 15cm maximum, ils accueillent des plantes dont le systéme racinaire est réduit: ciboulette ,bouillon blanc ,orpin…

– les toits intensifs.

D’ une Surface de 15cm à 1m maximum,ils accueillent des plantes dont le développement est plus développé: Pin sylvestre ,Robinier ,Bouleau…

Quels sont leurs avantages, leurs inconvénients?

1.Avantages: Isolation phonique ,stockage de l’eau ,Biodiversité ,Aspect esthétique ,jardin proximité 

2.Inconvenients: installation coûteuses 30 à 40 € le mètre carré , poids du produit (150kg) ,Difficile à entretenir.

Définition

C’est un jardin artificiel qui a été lancé il y a quelques années dont l’objectif est de développer plus de zones végétalisées dans les milieux urbains.

 

Le chauffage au bois

Cet après-midi, nous avons visité une entreprise horticole, qui s’appelle Scherzer situé à côté de Nuremberg.

Le système de chauffage mis en place par cette entreprise est à base de copeaux de bois (BRF et autres bois) issue de forêt Bavaroise et de palette, stocké dans un bâtiment pouvant accueillir 1000 tonnes de copeaux et 24 000 tonnes par an, il passe ensuite dans deux grosses chaudières à l’aide d’un transbordeur. La chaleur produite par les chaudières est alors acheminée par un circuit d’eau fermé dans les serres pour que la température reste constante. L’entreprise revend également son énergie à l’aéroport de Nuremberg situé à côté.

Antonin Viel, Theo Houdou, Vincent Duvivier, Simon Fouchet, Cyril Drouyer et Florian Lemoine.

Les toits végétaux, plusieurs contraintes

Les toits végétaux, plusieurs contraintes

Né il y a 25 ans, le toit végétalisé de la mairie d’Erlangen est une source de biodiversité.

Premièrement, les toits végétalisés sont difficiles à mettre en place en raison des nombreux calculs à faire : poids de l’eau, de la neige, des plantes, des usagers et les différentes couches.

Deuxièmement, il faut mettre de nombreuses couches, une première de bitume, ensuite une couche de géotextile ainsi qu’un revêtement en polyester pour permettre la création d’une réserve d’eau et ensuite son évacuation. Pour filtrer l’eau, on met une dernière couche de géotextile. Et pour finir un mélange de pouzzolane, gravier et substrat.

Troisièmement, le prix qui varie entre 30€ et 40€ le m2 peut être une contrainte en fonction de la surface.

Quatrièmement, l’entretien, l’arrachage des plantes qui prennent trop de place ou qui pourraient fragiliser la structure ( robinier, bouleau, pin sylvestre….). De plus, l’espace doit être adapté et sécurisé pour les équipes d’entretien ( câbles, cordes, harnais).

Toutes ces contraintes peuvent freiner de futurs projets même si cette solution est écologiquement et énergétiquement intéressante.