Archives pour la catégorie Lundi

Plutôt extensif ou intensif pour votre toît végétalisé ?

received_240162186668132

Sur les toits de la mairie de Erlangen…

– Les toits extensifs

D’ une épaisseur de 15cm maximum, ils accueillent des plantes dont le systéme racinaire est réduit: ciboulette ,bouillon blanc ,orpin…

– les toits intensifs.

D’ une Surface de 15cm à 1m maximum,ils accueillent des plantes dont le développement est plus développé: Pin sylvestre ,Robinier ,Bouleau…

Quels sont leurs avantages, leurs inconvénients?

1.Avantages: Isolation phonique ,stockage de l’eau ,Biodiversité ,Aspect esthétique ,jardin proximité 

2.Inconvenients: installation coûteuses 30 à 40 € le mètre carré , poids du produit (150kg) ,Difficile à entretenir.

Définition

C’est un jardin artificiel qui a été lancé il y a quelques années dont l’objectif est de développer plus de zones végétalisées dans les milieux urbains.

 

Publicités

Les toits végétaux, plusieurs contraintes

Les toits végétaux, plusieurs contraintes

Né il y a 25 ans, le toit végétalisé de la mairie d’Erlangen est une source de biodiversité.

Premièrement, les toits végétalisés sont difficiles à mettre en place en raison des nombreux calculs à faire : poids de l’eau, de la neige, des plantes, des usagers et les différentes couches.

Deuxièmement, il faut mettre de nombreuses couches, une première de bitume, ensuite une couche de géotextile ainsi qu’un revêtement en polyester pour permettre la création d’une réserve d’eau et ensuite son évacuation. Pour filtrer l’eau, on met une dernière couche de géotextile. Et pour finir un mélange de pouzzolane, gravier et substrat.

Troisièmement, le prix qui varie entre 30€ et 40€ le m2 peut être une contrainte en fonction de la surface.

Quatrièmement, l’entretien, l’arrachage des plantes qui prennent trop de place ou qui pourraient fragiliser la structure ( robinier, bouleau, pin sylvestre….). De plus, l’espace doit être adapté et sécurisé pour les équipes d’entretien ( câbles, cordes, harnais).

Toutes ces contraintes peuvent freiner de futurs projets même si cette solution est écologiquement et énergétiquement intéressante.

Les plantes et le soleil : Une complicité toxique !

La sève de plantes sous l’influence des UV  peut devenir  toxique.  Vous pouvez cependant les planter afin de les consommer, mais à quelles conditions ???

Ruta graveolens

Les plantes photo toxiques sécrètent une sève irritante pour la peau  pouvant engendrer des dermites.

Elle peuvent aussi être aussi consommées à condition de les cuire.

A ne pas confondre avec les plantes phytotoxiques qui sont nocives pour les autres végétaux.

Les toits végétalisés, un travail dans les nuages !

L’entretien des toits végétalisés, permet de garder La biodiversité dans la ville.

Il est effectué par le service technique de la ville qui emploie 80 agents pour 32ha d’espaces verts .

Il faut tailler toutes les plantes au printemps, pour pouvoir les régénérer.

Pour un bon entretien il faut enlever les adventices et bien arroser.

Emilie.M,Inès.R,Luna.D,Aelig.P, Déborah,S.